Des projets dans le pipeline

Considéré comme un leader national de la logistique, ayant développé une expertise en la matière et en s’appuyant sur ses atouts intrinsèques, l’ONCF joue un important rôle dans la réussite des grands projets structurants issus des stratégies sectorielles du Royaume.

A ce titre, il est important de mettre l’accent sur le facteur de différenciation indéniable que procure la connexion ferroviaire aux anciens et nouveaux ports comme celui de Nador West Med, Safi et Kenitra, la liaison ferroviaire aux centrales thermiques en cours de construction et aux grandes unités de production installées où qui s’installeront au niveau des plateformes industrielles (Renault, PSA, cimenterie, …etc.). Cette intégration de la composante ferroviaire dans les chaînes logistiques induites par ces projets leur assurera un avantage compétitif de taille.

Pour se faire, l’Office adopte une stratégie ciblée en matière de Fret et logistique pour continuer à développer ses marchés porteurs, et tout particulièrement ceux du transport de voitures à l’export et à l’import, du transport des produits énergétiques.

En effet, la réussite du modèle de développement du transport de voitures pour le compte de « RENAULT » au port Tanger-Med, a incité le groupe automobile « PSA » à dupliquer le même schéma entre leur usine à Kenitra et le NP Kénitra.

En outre, l’ONCF poursuit la mise en œuvre de ses plans logistiques céréaliers et hydrocarbures soit à travers la connexion au rail des silos à céréales d’importants clients de Fès (Transitique et El Alf et autres clients importateurs de céréales), soit par le transport des hydrocarbures sur de nouvelles destinations, comme le gasoil sur l’Oriental et sur Sidi Bouatman, région de Marrakech réalisé pour le compte d’AFRIQUIA.

Par ailleurs, et pour accompagner l’extension de la centrale thermique de Jerrada (ONEE) qui a doublé sa capacité de production en 2018, l’ONCF a mis en place une logistique conséquente visant à transférer depuis le port de Nador un volume annuel d’un million de tonnes de charbon.

Concernant le secteur d’activité des BTP, une desserte ferroviaire de la zone de stockage de charbon à l’usine Ben Ahmed, a été réalisée pour le compte de CIMAT et qui portera à terme sur Un millions de Tonnes.