Sa MAJESTE LE ROI inaugure de grands projets ferroviaires

SA MAJESTE LE ROI INAUGURE DE GRANDS PROJETS FERROVIAIRES

AU SERVICE DE LA MOBILITE DE DEMAIN….

Dans le sillage du lancement par Sa Majesté Le Roi Mohammed VI, Que Dieu L'Assiste, du Train à Grande Vitesse ‘Al Boraq’, Le Souverain a procédé le Samedi 17 novembre 2018 à l’inauguration de la nouvelle gare de Rabat-Agdal et s’est enquis de l’achèvement d’importants projets structurants consentant ainsi à leur mise en service.

GARE DE RABAT-AGDAL,

UN NOUVEAU FLEURON ARCHITECTURAL

La nouvelle gare de Rabat – Agdal s’est métamorphosée en un lieu de vie, et un pôle d’échange au cœur de la ville en se positionnant comme un espace multifonctionnel offrant des services diversifiés à même de satisfaire au mieux les attentes des voyageurs et des visiteurs. D'un simple lieu de transit des voyageurs, elle est aujourd’hui propice à la détente, à la restauration et au shopping.

S’étendant sur une superficie de 23000 m2, cet imposant édifice s’est doté de toutes les commodités nécessaires et abrite des centres commerciaux et ce, en plus des activités liées aux voyageurs (billetterie, salle d’attente, café,…) et des aménagements extérieurs s’intégrant harmonieusement avec leur environnement urbanistique : esplanade, espaces verts, station taxis, parking… Il comprend également des équipements et des installations à la pointe de la technologie : photovoltaïque, vidéosurveillance, détection d’incendie, sonorisation, affichage publicitaire, affichage électronique des horaires des trains,...

En outre, cette gare est équipée d’installations et commodités à même de faciliter l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite et leur offrir des services adaptés à leurs besoins spécifiques : rampes d’accès au parking, places de stationnement de voiture, guichet spécial, sanitaires dédiés,…

A Tanger, à Kenitra, à Casablanca, à Oujda et à Benguérir, de nouvelles gares ont été également construite et seront mises en service au cours de cette semaine et chacune bénéficiera d’une communication spécifique.

MISE EN SERVICE

D’IMPORTANTS PROJETS STRUCTURANTS

Par La Haute Sollicitude Royale, c’est une autre séquence de développement du réseau ferré existant qui a été marquée aujourd’hui, s’inscrivant dans le cadre de la politique des grands chantiers et qui redessine l’armature des différentes infrastructures de transport au sein de notre pays. Elle a porté sur les projets achevés ci-après :   

  • Le triplement de l’axe Casablanca – Kenitra (130 km) y compris la rénovation du tunnel reliant Salé à Rabat ainsi que la dé-saturation du carrefour de Casablanca par lequel transite 90% du trafic voyageurs et marchandises ;
  • Le doublement complet de la ligne Casablanca – Marrakech (170 km) permettant le gain d’une heure environ et l’augmentation de la cadence des trains dans un objectif d’une cadence horaire par sens à terme.

Ces investissements cohérents, compatibles et intégrés permettent d’augmenter la capacité du réseau, de renforcer sa robustesse, de faire face à la demande dans les meilleures conditions d’exploitation, mais aussi d’améliorer la ponctualité, la qualité et de renforcer davantage la sécurité et la sûreté. Ils contribuent ainsi à  la modernisation du système ferroviaire dans sa globalité, tout en apportant des solutions durables aux contraintes structurelles liées à la configuration dudit réseau (saturation, voie unique,…) conjuguée à la croissance du trafic qui a triplé entre 2000 et 2017. 

A cela s’ajoutent les effets d’entrainement desdits projets sur la Collectivité en termes de création d’emplois, de sécurité, de préservation de l’environnement et d’initiation d’un écosystème autour du ferroviaire, tout en dynamisant les activités des entreprises marocaines et contribuant à la création de la valeur.

En outre, les usagers vont bénéficier de l’effet réseau, donnant lieu à des « gains en temps de parcours » grâce à des correspondances optimisées des trains de lignes sur les axes de Casablanca – Marrakech et Casablanca - Fès entre Al Boraq et les trains modernisés desservant le Nord et le Sud du pays.

Bénéficiant de l’avènement d’Al Boraq ayant constitué une locomotive pour accélérer le processus de modernisation du réseau existant, c’est un nouveau concept de voyage qui est mis en œuvre : il a été repensé de manière à offrir des services innovants adaptés au saut qualitatif de la Grande Vitesse et dont les détails seront présentés à la presse nationale courant la semaine prochaine.

Avec la mise en service de tous ces projets structurants, c’est toute une nouvelle ère des chemins de fer qui s’ouvre au service d’une mobilité durable.

Le programme suivant a été arrêté pour l’entrée en exploitation successive de l’ensemble des projets réalisés et le lancement des  nouvelles offres qui en découlent et ce, avant la fin du mois en cours. Ce programme se présente comme suit :

Enfin, il y a lieu de noter que l’ONCF organise les  26, 27 et 28 des voyages-découvertes à titre gracieux à bord d’Al Boraq au profit des citoyens et dont les modalités seront communiquées préalablement à travers les différents canaux.